Feedback stage Shiatsu ONODA Shigeru – Avril 2012

mai 15th, 2012

Ce feedback a été rédigé par David Gaudin et publié sur le site de L’EEM:

 

Nous avons eu le plaisir de recevoir pour la deuxième fois ONODA Shigeru et son assistante Valérie Devuyst, pour un stage de shiatsu orienté sur les cervicalgies.

 

Shigeru Onoda à Bruxelles - Ecole Européenne de Massage

Le shiatsu qu’il pratique est issu du style Namikoshi, qui fut le premier à recevoir la reconnaissance du gouvernement japonais en 1954.  Après de nombreuses années de pratique et d’enseignement, ONODA Shigeru a développé sa variante qu’il nomme Aze, mieux adaptée à la morphologie et aux problèmes rencontrés par le public occidental.

L’enseignement du shiatsu passe toujours par l’apprentissage de la base dont l’objectif “structurel” est de débloquer les tensions musculaires et de restaurer la mobilité des articulations.  L’enseignement de cette base est souvent (trop) élémentaire  – car pour de nombreux formateurs et praticiens, le « vrai shiatsu » est celui qui utilise les points d’acupuncture et se concentre sur le traitement “énergétique”.  Le travail structurel est le coeur du shiatsu de ONODA Shigeru qui entend par là répondre aux demandes les plus courantes des patients: la réduction, puis l’élimination des douleurs musculaires et articulaires.

Le shiatsu Aze s’appuie sur des principes simples, mais appliqués avec une précision qui en optimise les résultats.

ONODA Shigeru forme des praticiens professionnels, à ce titre, il insiste sur la posture du praticien, sur sa capacité à éliminer les douleurs musculaires et articulaires, sur la qualité du toucher qui ne vise pas seulement la détente mais des effets thérapeutiques profonds et durables.

 

L’anatomie, la connaissance du corps, les principes dynamiques de l’équilibre postural et des compensations seront enseignés avec la même rigueur, ce qui permettra aux futurs praticiens de traiter leurs patients au-delà des seuls symptômes et d’identifier la source de leurs problèmes.

Fort de ses 30 années de pratique et d’enseignement, ONODA Shigerus’exprime dans des termes clairs, s’appuie sur des exemples qui assurent à ses élèves une mise en pratique aisée.

 

Shigeru Onoda à Bruxelles - Ecole Européenne de Massage
ONODA Shigeru (au centre) assisté de Valérie Devuyst (2e à partir de la droite) et le groupe de participants.

 

Il nous invite à comprendre les liens, les influences des différentes parties du corps entre elles (chaînes musculaires), mais se refuse à fixer une théorie rigide, car chaque corps a sa propre réalité qui suppose une approche adaptée. Son objectif est donc de stimuler la disponibilité d’esprit du praticien et sa capacité à être créatif face à ses patients.  C’est donc un enseignement avec une aspect technique très développé et une perception globale, une visualisation où l’intuition est un allié de choix.  Et c’est là une découverte très agréable : faire coexister le rationnel et l’intuitif dans un shiatsu accessible et efficace.

 

Alliant rigueur technique, créativité et sensibilité, il élève le shiatsu structurel à un niveau remarquable, élargissant encore le champs des possibilités thérapeutiques.

Il sera de retour en 2013 à l’Ecole Européenne de Massage, contactez l’EEM pour être informé dès que le prochain stage sera planifié.

 

 


Partagez cet article !

    Comments are closed.