Huiles essentielles

janvier 2nd, 2013

Utilisant les huiles essentielles pour leurs propriétés spécifiques aussi bien lors de massages qu’au quotidien (dans des shampoings, des crèmes corporelles hydratantes et/ou thérapeutiques, ou encore en  cuisine), je propose une nouvelle rubrique d’articles autour de le monde fabuleux de l’aromathérapie.

En voici un premier présentant les caractéristiques d’une huile essentielle:

Huiles essentielles

Une huile essentielle est un concentré d’essence volatile extraite de plantes aromatiques (basilic, sauge, thym, lavande, etc.) par la distillation à la vapeur d’eau. Chaque huile essentielle est composée d’un assemblage complexe de plusieurs dizaines, voire centaines, de molécules aromatiques qui agissent en synergie et leur confèrent leurs parfums distinctifs et leurs propriétés thérapeutiques spécifiques. [lien vers la page aromathérapie et pathologies]

Pour sa part, l’aromathérapie est l’utilisation des huiles essentielles à des fins thérapeutiques. C’est une thérapeutique naturelle de pointe qui repose sur la relation existant entre les composantes chimiques des huiles essentielles et les activités thérapeutiques qui en découlent. Elle s’appuie sur une méthodologie précise et des données scientifiques solides, confirmées tant par la clinique que par le laboratoire. À condition d’utiliser des huiles essentielles « authentiques » et de les utiliser correctement, on peut obtenir de résultats remarquables souvent impossibles à obtenir autrement.

Les normes de qualité

d’une huile essentielle

Pour être utilisées en aromathérapie, les huiles essentielles doivent répondre à des normes très élevées et offrir une triple garantie au niveau de la récolte, du mode d’extraction et du contrôle de qualité du produit final. En voici une résumé :

1. La récolte

  • culture biologique ou cueillette à l’état sauvage
  • espèce botanique certifiée
  • plantes saines seulement
  • stade végétatif approprié (avant, pendant ou après la ..floraison)
  • moment de la journée approprié
  • mode de cueillette
  • provenance

2. Le mode d’extraction

  • distillation à la vapeur, à basse température, à basse pression et de longue durée
  • partie de la plante distillée clairement identifiée
  • alambic en acier inoxydable
  • totum aromatique (totalité des molécules aromatiques)

3. Le contrôle de qualité du produit final

  • odeur, couleur, saveur
  • densité spécifique
  • points d’ébullition et de congélation
  • indice de réfraction
  • déviation de la lumière polarisée
  • solubilité dans l’alcool
  • chromatographie e phase gazeuse et spectroscopie de masse
  • définition des chémotypes (races chimiques)

Les huiles essentielles offrant cette triple garantie sont rares, mais ce sont les seules capables d’assurer l’efficacité et l’innocuité des traitements à base d’huiles essentielles.

Cet article est issu du site canadien de l’Institut d’Aromathérapie Scientifique: http://inaroma.ca

Partagez cet article !

    Comments are closed.